Accéder au contenu principal

Idol

 Un court roman que j'avais vu dans une librairie spécialisée dans les mangas, et dont la couverture m'a plutôt plu. Un court roman de 140 pages qu'on avait aussi dans notre librairie donc j'en ai profité pour l'emprunter et le lire rapidement. Comme le titre l'indique, l'histoire est centrée autour d'une idol d'un groupe de Jpop, dont notre protagoniste Akari est fan obsessionnelle. 

Etant moi-même fan de beaucoup de groupes de Kpop, je me suis dit que l'histoire pouvait m'intéresser. Ca a été le cas bien que le récit soit assez extrême. Akari est lycéenne, pas vraiment studieuse, elle dédie tout son temps à Masaki, l'idol dont elle est fan, plutôt que faire ses devoirs et étudier, ce qui change pas mal des diktats de la société japonaise. Elle calque sa vie sur celle de cet idol qu'elle adule, mange en même temps que lui, travaille dans un restaurant, l'unique but étant de se faire de l'argent pour acheter ses CD et gagner des cadeaux en contrepartie, ne manque jamais ses apparitions et possède même un blog sur lui, très suivi, grâce auquel elle communique avec de nombreux autres fans. 

Un jour, Masaki est impliqué dans un scandale, accusé d'avoir frappé une fan. Il reconnait les faits et s'excuse, ce genre de comportement étant très mal vu dans le monde des idols, ceux-ci devant rester éloignés de ce genre d'évènements, pouvant entièrement ruiner leur carrière. Akari est donc très inquiète mais sait qu'il n'a rien fait. Masaki ne pourrait jamais faire une chose pareille. Cependant cet évènement va commencer à la faire douter, et elle-même va se rendre malade à cause de cette histoire. Elle parle de l'incident avec une autre fan, toutes deux se réconfortant persuadées de son innocence. Akari est taiseuse, renfermée sur elle-même, elle ne communique que peu avec sa famille fâchée de la voir si addict à cet idol, et délaissant ses études. Tout le monde connaît sa passion pour Masaki et essaye de lui faire entendre raison mais elle ne démord pas des réseaux sociaux qui entretiennent cette obsession. Elle a besoin d'être proche de lui, lui seul la fait vivre et révèle ses émotions enfouies.

Elle décide d'arrêter le lycée, comme elle a redoublé et ne trouve aucun intérêt aux études, qu'elle n'arrive plus à suivre. Ses parents sont désemparés, mais elle leur promet de travailler le plus rapidement possible afin d'être indépendante financièrement. Elle habite alors chez sa grand-mère qui vient de décéder et passe ses journées recluse. Masaki quant à lui annonce la séparation du groupe, ce qui plonge Akari dans un état maladif. Elle se nourrit de ramens déshydratés, boit du coca froid en plein hiver car c'est la boisson préférée de Masaki, et n'a plus aucune intention de trouver un travail. 

 L'autrice, de quelques années seulement plus âgée que son héroïne nous plonge dans l'univers du fandom, assez extrême. Surtout lorsqu'on sait que beaucoup de japonais vivent reclus sur eux, étant exclus de la société et vivant comme des ermites. Un récit assez terrifiant, mais intéressant. 



"Idol" de Usami Rin, 15€


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E