Accéder au contenu principal

Au prochain arrêt

 Comme je vous le disais en story sur mon Instagram, ce qui est assez déterminant pour moi niveau choix de livres est souvent la couverture et le titre. Mais souvent la couverture. Un peu superficiel peut être, mais je me suis rarement trompée. Je trouvais la couverture de celui-ci beaucoup trop belle...     "Au prochain arrêt" de Hiro Arikawa m'a vraiment donné envie d'être lu, et je l'ai même acheté. Premier roman que j'achète depuis que je travaille dans la librairie où je suis. Et je ne regrette tellement pas! 

Ce court roman de moins de 200 pages se déroule quasiment intégralement dans un train japonais. Sur la ligne Hankyû Imazu reliant les villes de Takarazuka à Nishinomiya. Au fil des huit gares desservies par cette ligne, on suit des hommes et des femmes qui se croisent, parfois interagissent parfois non. Comme souvent avec les romans japonais, ce n'est pas tellement les actions mais l'ambiance qui joue beaucoup dans la beauté de ce roman. 

Premier chapitre, première gare desservie. On suit Masahi, entré dans la vie active depuis quatre ans qui croise dans le train, une habituée de la bibliothèque dans laquelle il se rend également. Celle qui lui pique toujours les livres qu'il souhaite emprunter, affublée d'un tote bag à l'effigie de la fameuse souris. Tous deux vont se mettre à discuter dans le train, suite à un symbole qu'ils ont aperçu sur la route. Tous deux interprètent le symbole différemment, les caractères japonais pouvant parfois avoir plusieurs significations. Il la suite sur le quai de la gare avant de se revoir par la suite. On suit ensuite Shoko, portant une très belle robe blanche, revenant d'un mariage, de son ex et de sa nouvelle femme, où elle a souhaite débarquer de la sorte pour réaliser sa vengeance. Celui qui aurait dû être son mari, l'a en effet quittée pour cette nouvelle femme, fade, que Shoko avait pour mission d'effacer lors de la cérémonie. 

Ayant créé ce qu'elle souhaitait, elle repart en direction de chez elle, portant cette fameuse robe blanche voyante. Les passagers du train pensent d'ailleurs que c'est elle la mariée. Une petite fille entrant dans le train accompagnée de sa mamie fait justement la remarque tout haut "qu'elle est jolie la mariée". Les interactions entre les différents protagonistes du roman, voyageurs pour un temps déterminé sur cette ligne de train, se créent alors. Cette même grand-mère fait remarquer à une jeune fille, Misa se disputant avec son copain, qu'il ne la mérite pas, et qu'elle devrait le quitter. Ayant vu la scène du jeune homme ayant quitté furibard le wagon laissant sa copine seule, à deux doigts de tomber, elle aborde la jeune femme, qui grâce à ce conseil, va effectivement se défaire de cette relation qui lui fait plus de mal que de bien. 

Les personnages, comme vous l'aurez compris, se croisent, discutent, et bien que certaines discussions soient courtes, ont un impact sur les protagonistes. Une autre fois, la même jeune fille ayant quitté son copain toxique voit débarquer dans le wagon des femmes d'âge mûr, particulièrement bruyantes et mal élevées, chose rare au Japon. L'une d'entre elles, la leader de cette équipe, balance son sac à côté de la jeune fille pour garder une place pour son amie en retard. Chose qui va rappeler à Misa qu'elle aussi faisait cela par le passé avec une amie, ne se doutant pas que c'était malpoli, et que lorsque le train était plein, cela pouvait être malvenu de sa part. 

Une autre jeune fille, Etsuko étudiant pour être infirmière, assiste aussi à cette drôle de scène. Celle-ci est en couple avec un garçon plus vieux qu'elle, déjà dans la vie active depuis plusieurs années, en parlant à ses amies. Cependant, il n'est pas très bon en japonais, et ne connaît pas certains caractères de l'alphabet. On les suivra ensuite par la suite du roman. On découvre aussi un jeune homme et une jeune femme, tous deux étudiants au sein de la même université. Le jeune homme, Kei'chi, remarque qu'une fille proche de lui près des portes du wagon étudie, un livre de la même université que lui. Ils entament la discussion sur fond d'hélicoptères et de chiens. Leur histoire va débuter suite à ce trajet, tout comme celle de la jeune femme avec le sac Mickey et l'homme se faisant systématiquement piquer ses livres. 

Ces personnages ne se croisent pas tous mais certains si. Le train, symbole du voyage, voyage émotionnel également, de l'attente, de la rencontre, est le lieu de moutles situations et rencontres. Un livre que j'ai vraiment beaucoup aimé. 



"Au prochain arrêt" de Hiro Arikawa, 7.90€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E