Accéder au contenu principal

Je suis Amélie Lenglet

 Ce polar était sur la table de mon collègue, écrit à quatre mains entre Jacques Expert et Philippe Balland et j'avoue qu'il m'a fortement donné envie de le lire. J'ai emprunté le service presse, lu en deux jours. Un polar français, ça change un peu de ce que je lis d'habitude. Je préviens direct que ce n'est pas hyper bien écrit, cela manque d'accès aux infos des personnages principaux les points de vue n'étant pas omniscients mais pour autant, l'intrigue a rencontré deux plot twists, je peux donc vous dire que bien l'écriture n'était pas ouf du tout, il m'a tenue en haleine jusqu'à la toute fin.

On suit un couple, Laetitia, restauratrice et Hervé, prof d'histoire géo, qui ont vécu le pire dix ans auparavant. Alors que Hervé était avec sa fille au parc où ils se rendaient chaque dimanche et que celui-ci faisait des tours du lac et elle jouait assise sur une serviette avec son chien, elle disparut. Le couple vit depuis dix ans dans l'attente que leur fille leur revienne, mais aucune piste sérieuse depuis tout ce temps. Bien sûr, il y a bien eu quelques canulars, quelques espoirs qui ont fait battre leur cœur, mais rien de concret. Malgré la peine, le couple est toujours soudé et ne s'est pas séparé. Hervé s'en veut du plus profond de son être, persuadé d'être responsable de la disparition de leur fille. Cela ne serait pas arrivé s'il avait eu les yeux rivés sur elle. Laetitia le détrompe et tous deux vivent du mieux qu'ils peuvent malgré la peine qu'ils vivent. Hervé n'a jamais perdu espoir de revoir sa fille vivante jusqu'au jour où le destin va peut être lui donner raison... Une jeune fille est retrouvée loin de chez eux vivant vers les Sables d'Olonne, jeune fille clamant qu'elle est Amélie Lenglet. Retrouvée amochée, habillée de guenilles, elle semble complètement perdue. Camille Desjeunes lieutenant de police chargée de l'affaire va mettre toute son âme pour tenter de comprendre l'affaire, et surtout découvrir si cette jeune fille est bien leur fille. Problème car Amélie avait été adoptée par le couple lorsqu'elle avait trois ans, il n'y a donc aucun moyen de recouper les ADN...

Camille est une femme déterminée, passionnée par son boulot, ayant deux filles, deux ados qu'elle va devoir laisser avec son copain Tom pour partir loin de chez elle s'occuper de l'enquête. Les jours passent, elle reçoit la jeune fille, l'interroge, celle-ci reçoit la visite du psy, subit toute une batterie d'examens, vérifier qu'elle n'a subi aucune violence. Le couple est prévenu de la situation, et n'en peut plus d'attendre la réunion avec leur fille. Camille essaye de leur faire comprendre qu'ils doivent patienter, pouvant tout aussi bien s'agir malheureusement d'un canular. La jeune fille finit finalement par retrouver sa famille, Hervé plus que ravi de retrouver sa fille, tandis que Laetitia a quelques réticences. Elle sent quelque chose de bizarre, ne se sentant guère proche de la jeune fille. De plus, la jeune fille ne se souvient de quasiment rien d'avant sa disparition, aucun souvenir, rien. Les semaines passent, elle essaye pourtant de se faire à la nouvelle venue, Hervé passant le plus clair de son temps avec Amélie. Amélie retrouve son ami d'enfance Jordan, sur lequel elle avait un coup de cœur celui-ci étant persuadé qu'il ne s'agit pas de son Amélie... Un retournement de situation survient alors.

Une nouvelle jeune fille débarquée de la forêt crie à qui veut l'entendre qu'elle aussi est Amélie Lenglet. Camille Desjeunes après avoir longuement réfléchi sur si la première jeune fille pouvait être la vraie Amelie, finissant par trancher que oui, appuyée du psychiatre, a maintenant de gros doutes... N'en disant rien aux parents, elle interroge la nouvelle jeune fille, batterie d'examens, psy, comme quelques semaines auparavant, et cette nouvelle Amélie, appelée Amélie 2 pour les différencier, semble être la vraie Amélie... Elle a beaucoup plus de souvenirs de sa vie d'avant, contrairement à la première Amelie amorphe, celle-ci est beaucoup plus enjoué, dynamique, heureuse de vivre, arrivant à rapidement retrouver sa joie de vivre malgré les épreuves vécues. Les deux jeunes filles clamant avoir été attouchées sexuellement par un homme durant des années, ce même individu les gardant prisonnières avec sa femme. Cependant, les discours des deux jeunes filles ne sont pas les mêmes. Amelie 1 dit qu'elle a fui la maison dans laquelle elle était séquestrée, vivant dans un grenier aménagé, n'ayant jamais pu voir le visage de ses ravisseurs. Ils avaient une fille du même âge qui lui en faisait voir de toutes les couleurs. 

Lorsque surgit la seconde Amelie, je me suis dit tout de suite qu'il s'agissait de la fameuse fille du couple. Desjeunes met tout en œuvre pour retrouver la maison où les jeunes filles étaient séquestrées, pour obtenir plus d'informations. Son adjoint va alors faire des découvertes, Desjeunes se rendant elle-même sur place pour tenter de comprendre... Qui était ce couple de kidnappeurs? Comment les jeunes filles vivaient-elles? Tant de questions à démêler...

La seconde Amélie quant à elle, explique à la police qu'elle était retenue en otage dans une cave, enfermée avec une autre jeune fille. On apprend le supplice qu'ont vécu les deux Amélie grâce à des chapitres uniquement consacrés à leur vie d'horreur. Le lieutenant Desjeunes et la famille d'Amélie, étant loin de se douter de la vérité... Finalement les conclusions tombent, Amélie 2 est la vraie fille du couple. Hervé est dévasté, ayant noué de vrais liens avec la jeune fille, tandis que Laetitia est persuadée qu'Amélie 2 est sa vraie fille. Cette fois-ci la situation s'inverse, mère et fille sont très proches, tandis que le père a des doutes. Les semaines passent, Hervé voie Amelie 1 en cachette, la jeune fille vivant désormais dans un foyer. Le couple se dispute de plus en plus, Amelie étant le principal sujet de discorde. Laetitia apprend de nouveaux éléments sur le jour où Amelie a disparu... Amélie 1 et Amelie 2 se rencontrent et toutes deux disparaissent... Je ne vais pas vous en dire plus mais il semble que les deux jeunes filles se soient disputées. La situation devient urgente. Desjeunes est alors sur le coup. C'est là que le second plot twist survient, le lecteur devant clairement se concentrer sur Amelie 1 et Amelie 2 pour bien comprendre la situation qui est loin d'être simple. 

Je devais alors souvent mettre en pause ma lecture pour tout récapituler, quels éléments correspondaient à telle Amélie. Guerre simple, mais le roman en vaut le coup, la situation étant encore plus compliquée que ce qu'il semblait. Deux gros plot twists, qui changent la situation du tout au tout.

Un thriller qui nous tient en haleine tout du long, et malgré la pauvreté de l'écriture, l'histoire nous emmène ici et là, laissant le lecteur comme deux ronds de flanc. Même si honnêtement, certains faits étaient un peu gros, j'ai quand même adhéré. Vraiment j'ai adoré.




"Je suis Amélie Lenglet" de Jacques Expert et Philippe Balland, 20.90€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'analphabète qui savait compter

 Le fameux roman dont je vous parlais dans mon dernier article sur le blog, que je lisais en parallèle de "L'institut' de Stephen King. Un petit roman pas très long, écrit par le fameux Jonas Jonasson connu surtout pour son "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", premier et seul autre roman que j'ai lu de l'auteur. D'ailleurs jamais terminé. Car l'idée était là: fraîche et originale mais c'est un peu trop parti dans tous les sens, ce qui m'a fait décrocher de ce roman toujours inachevé jusqu'à présent.           Pour "L'analphabète qui savait compter", le style de l'auteur reste présent, tout aussi original et unique, mais j'ai un peu plus accroché que pour son autre roman. La fantaisie était tout de même bien présente ahah, clairement.  On suit donc Nombeko, orpheline noire issue d'un quartier défavorisé de Johannesburg, qui au début du roman n'est encore qu'une enfant et s'occupe d