Accéder au contenu principal

Le chardonneret

Le temps est venu. Pas des cathédrales, mais de vous présenter et de vous parler du fameux
 "Le chardonneret", chef d'oeuvre écrit par Donna Tartt en 2013, sorti en 2014 en France, et qui a reçu le prix Pulitzer. Pas rien. 
Il a été récemment adapté au cinéma avec Ansel Elgort et Nicole Kidman, j'avais donc très envie de le voir, mais surtout de lire le livre avant. Grand défi, quand on sait qu'il fait 1100 pages. Je crois qu'il s'agit du deuxième plus gros pavé que j'ai lu.
D'autant qu'en septembre, il fallait également que je lise le livre du défi lecture qui était "La drôle de vie de Zelda Zonk", dont je vous parlais la semaine dernière. J'avais déjà commencé "Le chardonneret", je voyais que je ne lisais même pas 100 pages par jour, j'ai donc commencé parallèlement l'autre livre, sinon je n'allais jamais y arriver. 
Bref j'y suis parvenue, puisque j'ai terminé ce pavé aux alentours du 25.

Maintenant que je vous ai raconté ma vie, on va passer au pitch du livre quand même.
On suit Théodore Decker, 13 ans au début du roman, habitant New-York avec sa mère. Ils se rendent tous deux à une exposition au MET, avant un rendez-vous important de l'école de Théo.
Il y a une très forte explosion, qui était en fait un attentat, et sa maman meurt. Avant de savoir qu'elle a péri dans l'attentat, Théo a assisté aux dernières minutes de vie d'un vieil homme qui lui a donné un tableau à protéger "Le chardonneret" peint par Carel Fabritius en 1654. 
Il la cache chez lui, puis l’amènera toujours avec lui. 
Il voit donc sa vie partir en lambeaux, il n'a plus sa mère, et doit décider qui s'occupera de lui. Son père n'est plus dans le paysage depuis des années, ses grands-parents se sont désintéressés de leur petit-fils depuis longtemps. 
Il décide donc de vivre chez les Barbour, les parents de son ami Andy dans l'Upper East side. Une nouvelle vie commence donc pour lui, fraîchement endeuillé, sans savoir combien de temps il restera chez eux. Il quitte la partie de Greenwich où il vivait pour découvrir une vie de faste de cette famille plus qu'aisée. Il va se rendre dans l'atelier de Hobart, l'ancien associé de Welty, le vieil homme ayant perdu la vie qui lui a confié le tableau. 
Dans le but de revoir la fille qui l'accompagnait, et s'assurer qu'elle va bien. Il va régulièrement y aller, devenir ami avec Pipa, et le vieil Hobie.
Malheureusement, Pipa va devoir aller habiter avec sa tante Margaret au Texas, et Théo est désemparé.

Son père va ensuite réapparaître, et l'amener avec lui à Las Vegas où il vit depuis plusieurs années, avec sa compagne Xandra. Théo n'a pas le choix et quitte à regret sa famille d'accueil. 
Il suit son père dans le fin fond de Vegas, près du désert, fait la rencontre de Boris et commence une vie de débauche avec drogue et alcool à profusion alors qu'il n'a pas 14 ans...
Son père et sa belle-mère, le laissent totalement se débrouiller, sans autorité parentale.
Avec son ami ukrainien ayant vécu en Indonésie, Russie, Australie et dans d'autres endroits, son quotidien prend une teinte différente et malheureuse.
Il va ensuite grandir et quitter Vegas pour retourner à New-York chez Hobie, son ami qu'il n'avait pas envie de quitter, et surtout revoir Pipa qu'il n'a jamais pu oublier.
Théo a maintenant 15 ans, il habite chez Hobie, se rend indispensable pour rester chez lui, et retourne au lycée. 

Des années passent avant qu'il ne revoie les Barbour, et soit au courant d'une terrible tragédie ayant frappé la famille. Théo est restaurateur de meubles chez Hobie, tous deux travaillent ensemble, jusqu'à ce qu'une affaire et qu'un certain Lucius Reeve viennent fragiliser cela.
Tout du long, Théo a amené avec lui le tableau qu'il a chéri et caché, jusqu'au jour où dans sa vingtaine, Boris va de nouveau être dans le paysage et l'histoire va tourner autour du tableau...

Avis: Un roman de vie débutant sur une tragédie qui va profondément impacter Théo, persuadé que c'est de sa faute, comme sa mère et lui se rendaient à une réunion pour lui 
L'évolution d'un jeune garçon en manque de repères, laissé à lui-même, qui n'a plus qu'une seule chose à chérir et protéger. Son chardonneret. Une évolution très triste et misérable d'un garçon puis d'un homme qui aurait la capacité de faire de grandes choses, mais que la vie n'a pas épargné. 
Des choix, des décisions, des dilemmes sans cesse, entre New-York, Las Vegas et Amsterdam.


"Le chardonneret" de Donna Tartt, 11,50€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E