Rêver

Je n'avais pas lu de Franck Thilliez depuis un moment, plus de six mois, puisque j'avais terminé l'année avec "Pandemia"
Je lis généralement un à deux Thilliez par an, adorant l'auteur mais ses histories étant tellement violentes que j'évite d'en lire plus. Désormais il m'en reste deux à lire et je les aurais tous finis. D'ailleurs si vous êtes curieux ou que vous aimez l'auteur, n'hésitez pas à regarder mes articles en tapant le nom de l'auteur dans la barre de recherche du blog. 
Cette fois-ci, on quitte Hennebelle et Sharko, pour une histoire indépendante de ses sagas. On retrouve donc Abigael, psychologue réputée pour son aide précieuse aux policiers dans les affaires criminelles. Elle aide le groupe Merveille 51, occupé par l'affaire d'une disparition de quatre enfants, d'une manière très sombre puisque deux mois après chaque enlèvement, le ravisseur surnommé Freddy, dépose un épouvantail avec les cheveux de l'enfant en question. L'un d'eux va ensuite être retrouvé longeant une route et interrogé afin de comprendre où il a été séquestré pendant ces longs mois. 
Abigael est narcoleptique depuis très jeune, ce qui l'oblige à céder à Morphée régulièrement dans la journée, et elle peut s'écrouler de sommeil à n'importe quel moment. 
Parallèlement à ces disparitions de jeunes enfants que sont Victor, Alice, Arthur et une petite blonde prénommée Cendrillon par la brigade, Abigael va être victime d'un accident de voiture alors qu'elle est avec sa fille de treize ans, Léa, et son père. Tous deux meurent sur le coup, tandis que notre psychologue s'en sort miraculeusement. Elle n'arrive pas à oublier, et va tenter de comprendre.
Elle va habiter avec un collègue de police durant cette période de deuil, Frédéric. 
 La vie d'Abigael est un mélange entre rêves et réalité, elle arrive difficilement à démêler ses songes qui sont nombreux de la réalité. Elle se pique avec une aiguille puis se brûle avec une cigarette à chaque fois qu'elle pense rêver. Elle veut absolument réussir à être pleinement consciente de ce qu'elle vit malgré l'horreur de la réalité qui la frappe. Elle commence aussi à oublier des pans de journées qui ne l'aident pas dans sa recherche de la vérité quant à l'accident et aux disparitions des enfants. Il faut vraiment suivre l'histoire tout au long du roman, car celle-ci se déroule sur plusieurs périodes, entre décembre 2014 et juin 2015, il faut se souvenir des événements étant réellement survenus, ceux qu'elle a rêvés... et comme si ça n'était pas suffisamment on a des changements temporels à chaque chapitre... 

Il est beaucoup question du sommeil dans ce livre, avec les rouages des rêves, et surtout le démêlage de la réalité et du rêve qui est parfois très ténu...

Avis: Son personnage est très intéressant, l'enquête palpitante, ce fût vraiment un coup de coeur que j'ai lu très rapidement. 


"Rêver" de Franck Thilliez, 8.60€

Commentaires

Articles les plus consultés