Pandemia

Pandemia est la suite de "Angor". Dans le tome précédent, l'enquête était axée sur un trafic abject d'êtres humains et d'organes. Dans celui-ci, le fameux "Homme en noir" de la fin de Angor n'a jamais été retrouvé, et il menace l'équipe du 36. Une lettre de menace écrite sur un morceau de peau humaine destinée au capitaine Nicolas Bellanger, arrive au 36. L'histoire n'est donc pas terminée. Dans "Pandemia" comme son nom l'indique, l'enquête traite du virus de la grippe pouvant causer une pandémie. Des cas d'oiseaux morts retrouvés en Allemagne élèvent les soupçons de quelque chose d'étrange. Quelques jours plus tard, même chose en France. Amandine Guérin, travaillant à l'institut pasteur va être envoyée sur le coup, puisque spécialiste des virus et particulièrement de celui de la grippe. Avec son équipe, ils vont découvrir qu'il s'agit d'une drôle de forme de virus de la grippe. 
Ni aviaire, ni humaine. Des cas humains vont être ensuite recensés et là encore pareil. Il ne s'agit pas de la forme classique de la grippe. Parallèlement, Sharko va travailler sur un meurtre d'un homme retrouvé avec son chien. Les enquêtes comme toujours vont se croiser rapidement. L'institut pasteur et le 36 quai des orfèvres vont très vite travailler main dans la main, face à la menace claire d'une diffusion d'un virus hybride de manière criminelle. D'autant que la police est directement touchée, puisque contaminée volontairement dans le restaurant de leurs locaux. L'homme en noir a déjà commencé à tuer. Il faut donc aller très vite pour l'équipe qui va se retrouver gagnée par le temps, surtout lorsque Camille (que l'on retrouve dans le tome précédent) va être kidnappée. L'humanité tout entière est menacée, les hommes responsables doivent être retrouvés très vite. Sharko, Bellanger, Lucie, Amandine Guérin et bien d'autres ne vont pas être épargnés. Ils vont tous se retrouver dans des situations très dangereuses étant chacun engagé personnellement dans cette enquête des plus graves. L'enquête va également mener Sharko en Pologne ainsi qu'au Brésil.

Avis: Encore une fois une enquête haletante, bien que celle-ci le soit d'autant plus, sachant l'enjeu destructeur qu'il y a. Un livre que j'ai lu rapidement, tellement plongée dans cette enquête très riche qui n'a rien à envier aux américains. 


"Pandemia" de Franck Thilliez, 8€

Commentaires

Articles les plus consultés