Accéder au contenu principal

La colère

 On parle polar américain par ici, avec "La colère" de S.A Cosby, son second roman traduit en français, que mon collègue aime beaucoup. Il me parle souvent de cet écrivain américain que je ne connaissais pas du tout et me l'a prêté. Comme nous allons le rencontrer lors du festival des Quais du Polar à Lyon, qui a justement lieu ce week-end, j'avais envie de lire quelques titres d'auteurs qui seraient présents, avant de les rencontrer. L'objectif est de lire aussi le dernier Thilliez qui sort en mai, dont nous avons reçu le service presse, afin de pouvoir en discuter avec lui directement. J'ai donc lu ce polar dont je ne connaissais rien, en alternance avec le dernier Valognes. 

Ce n'est pas le genre d'histoire que je lis habituellement, n'ayant pas comme souvent une enquête policière, avec des morts, ce genre de trucs un peu sombre. Le roman n'en est pas plus réjouissant, mais ça change de ce que je peux lire habituellement. On suit Ike Randolph et Buddy Lee Jenkins, le premier est un homme noir, le second blanc, pères de Isiah et Derek qui étaient mariés et avaient une petite fille de trois ans, Arianna. Les deux jeunes hommes étaient en couple depuis plusieurs années, mariés, rejetés par leurs pères ou familles respectifs. Ike et Buddy Lee n'ayant jamais accepté l'orientation sexuelle de leurs fils et ayant coupé les ponts depuis longtemps. Lorsque les deux jeunes hommes sont retrouvés tués d'une balle dans la tête, leurs pères vont s'allier en quête de la vérité. 

Ike s'était pourtant promis de ne pas retomber dans ses travers à savoir la violence, la prison, tuer des gens. Depuis sa sortie de prison il a créé sa propre entreprise d'entretien des espaces verts, gérant plusieurs employés s'occupant de maisons de personnes riches à s'occuper. Il a travaillé dur pour en arriver là où il en est. De son côté, Buddy Lee vit dans une caravane séparé depuis des années de son ex-femme ayant aussi rejeté leur fils, ayant épousé un homme croyant. Il est alcoolique, ne fait pas grand chose de sa vie, ayant lui aussi fait de la prison. 

Suite à la tombe de leurs fils retrouvée abimée, les deux hommes vont décider de s'allier. Ils balayent ce qu'ils avaient établi pour eux-mêmes et vont tout faire pour trouver qui a tué leurs fils. Ils se rendent chez les collègues et employeurs de leurs fils afin de trouver un début de piste. Ils vont tomber sur des gangs de motards, rencontre qui va mal se finir avec le début de la descente aux enfers. mais peut être aussi le début d'une piste. Durant 390 pages, les deux hommes laissent leur vie de côté, et s'approchent au plus près du danger pour venger leurs enfants qu'ils avaient rejetés, regrettant toute leur vie ce choix. Cette quête de vérité va leur faire ouvrir les yeux sur qui étaient leurs fils, sur le fait que finalement le fait qu'ils soient heureux ensemble était le plus important. Ike laisse Mya sa femme et sa petite fille dont ils ont désormais la charge chez eux pour embarquer avec le père de son ancien beau-fils. Les deux hommes sont très différents mais possèdent quelques similitudes. Le fait que le roman se déroule en Virginie a son importance, état encore scindé en deux concernant les ethnies noires et blanches. Ike rencontre des confédérés racistes, Buddy Lee réalise alors que lui ne souffrant d'aucune discrimination est plutôt bien loti. 

Les deux hommes trouvent la trace d'une certaine Tangerine que leurs fils auraient voulu protéger morts à cause de cela. Ike fait appel à un ancien ami trempant dans des trucs louches qui va finalement le vendre... Chacun pour sa peau, monde impitoyable pour ne pas faire sortir des vérités vues comme honteuses. Une histoire pas mal, évoquant des vrais sujets sociétaux propres aux Etats-Unis, et à ce sentiment de vengeance suite à ce genre de crime haineux.



"La colère" de S.A Cosby, 8.60€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E