Crappy to happy

Toujours envie de continuer à lire en anglais, je me suis donc lancée dans un autre livre type "conseils" après avoir lu "Big magic", de Elizabeth Gilbert, auteur de "Mange, prie, aime".
Je n'ai pas pris un risque énorme, l'ouvrage n'étant pas très gros, le texte étant écrit gros, et le vocabulaire compréhensible par le plus grand nombre. Trouvé chez Urban Outfitters lors de mon séjour à Londres, le titre m'a bien inspirée, dans cette période pas très simple, étant toujours en recherche d'emploi/stages en communication digitale, et ne donnant rien. J'essaye donc de me raccrocher à ce qui fonctionne et me rend heureuse, à savoir mes blogs et vidéos. C'est pour ça que votre soutien, vos vues, vos réactions, vos abonnements par ici et sur Youtube comptent énormément pour moi, vous ne pouvez pas imaginer. C'est ma vitrine de ce que je sais faire, de ce qui me passionne et c'est vital. 
Bref, passons à ce livre écrit par Cassandra Dunn, coach psychologique habitant en Australie. Elle est la créatrice du podcast, Tiffiny Hall's, recevant 150 000 téléchargements par mois. 
Elle a écrit "Crappy to happy", littéralement "Merdique à heureux", passer du fait de se sentir comme un moins que rien à heureux. Elle donne en dix leçons, des conseils pour vivre sa meilleure vie. 
Elle nous parle de la différence entre "well-being" et "happiness", "bien-être" et "bonheur", à dissocier. Le bonheur est un état beaucoup plus permanent que le bien-être. 
Que le bonheur est un choix, qu'on peut choisir de se focaliser sur le positif afin de voir encore plus de positif dans notre vie, et que le négatif ne prenne pas toute la place. Ensuite qu'il est important de continuer d'entretenir des relations sociales, et qu'il faut arrêter de dire que nous sommes toujours occupés et prendre du temps pour soi et pour les autres. Que la société nous a appris qu'être occupé étant un symbole de valeur, il faut désacraliser cela au risque de se perdre. Que la souffrance est inévitable mais la douleur est optionnelle. 
Pleins de conseils de ce style afin de se libérer des éléments négatifs qui ont trop souvent tendance à faire oublier le reste. Elle donne un exemple très concret, en disant qu'on aura beau vivre des événements positifs dans une journée, ils seront plus facilement oubliés, au profit d'un événement négatif. De ne pas être trop dur avec nous-même, et que aucune action n'est un échec, mais une tentative qui ne peut qu'être positive. 
De vrais conseils de vie afin d'apprécier ce qu'on a, s'autoriser à rêver et à être heureux, processus pas facile, qui s'acquière dans la réussite d'une multitude de petites choses qui nous rendent fier. Nul besoin de réaliser des défis de dingue pour ce faire. Tout dépend des personnes bien sûr, je sais que j'ai certains rêves assez ambitieux, dont je serai très fière d'avoir réalisés, mais très souvent, le chemin rend plus heureux et fier que l'accomplissement en soi. Parfois, la réaction de bonheur du challenge ou rêve réalisé n'est pas aussi intense, par rapport à ce à quoi on s'attendait. 
Elle dit quelque chose de très juste que je vous traduis du mieux possible "Quand on parle de bonheur, l'effort est souvent plus important que le but à réaliser". 

Avis: En bref, un livre très inspirant et feel-good qui fait du bien au moral, à consulter n'importe quand, peu importe si on est dans un bon mood ou moins bon, c'est toujours utile à feuilleter. Se remémorer ce qu'on vaut et qu'on a droit au bonheur tout en nous en donnant les clés est toujours appréciable.


"Crappy to happy" de Cassandra Dunn, 10£ 

Commentaires

  1. Il a l'air très sympa ce livre. J'aime beaucoup le développement personnel, surtout en ce moment :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment très cool, et je suis comme toi :)

      Supprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés