Accéder au contenu principal

Les soeurs Bronte, la force d'exister

En moins de 36h j'ai dévoré ce roman, sur la vie des soeurs Bronte. Je les ai toujours bien aimées, ayant en ma possession un gros livre avec les trois romans principaux des trois soeurs à savoir Jane Eyre, Les Hauts de Hurlevent et Agnes Grey de respectivement, Charlotte, Emily et Anne Bronte.
Je n'ai lu que les deux premiers, mais j'ai dans ma bibliothèque "La dame du manoir de Windfell Hall" de la plus jeune soeur, que j'ai hâte de découvrir. Quand j'ai entendu parler de ce livre-ci sur la vie de ce trio féminin, toutes trois écrivains, je me suis jetée dessus. Je fais des découvertes de dingue, quasiment quotidiennement sur instagram. N'hésitez d'ailleurs pas à me suivre sur mon compte de lecture

Ce court livre, écrit par Laura el Makki, sorti d'abord en 2017 dans une autre maison d'édition raconte la courte vie de ces trois femmes, de leur naissance à leur mort. Sachant qu'elles ont rarement vécu après 30 ans. Nées en 1816, 1818 et 1820, Charlotte, Emily et Anne, sont les filles de Patrick Bronte, un pasteur anglais, marié à Maria. Sa femme donne naissance à six enfants, dont les trois célèbres soeurs, précédées de Maria et Elizabeth, et ont un frère, Branwell, d'un an de moins que Charlotte. 
Les enfants perdent leur mère, quelques mois seulement après la naissance de Anne, qui se sentira toujours coupable. Ils deviennent donc autonomes très vite, leur père travaillant beaucoup, pour un maigre salaire pour élever six enfants. L'église les loge gratuitement, mais ça ne suffit pas. 

Les deux aînées, Maria et Elizabeth sont envoyées dans une sorte d'internat, malgré le peu d'argent de Patrick, où elles sont éduquées mais meurent de maladie là-bas alors qu'elles ont moins de 12 ans.
Charlotte qui y avait été envoyée aussi est rapatriée chez elle dans les Landes. Les quatre enfants restants continuent de grandir, entourés de Tabby, sorte de gouvernante, cuisinière, femme à tout faire, faisant également figure de maman pour les jeunes enfants. Elle leur donne le désir de lire tout comme leur père, et tous les quatre ne vont pas tarder à écrire. Elles sont également entourées de Elizabeth, soeur de leur mère qui restera avec elle pendant des années. 
Elles grandissent, chacune ayant sa personnalité, Charlotte étant la plus entreprenante, aventurière pourrait on dire, Emily plus timide, préfère rêver chez elle, étant d'ailleurs la seule qui n'ira pas être éduquée ailleurs, et Anne, plutôt effacée, jugée comme insignifiante par sa soeur Charlotte...

Cependant, cette dernière alors devenue aînée de la famille, se met en tête de rapporter de l'argent au foyer, et va changer plusieurs fois de rôle, gouvernante, professeur, élève en Belgique où avec Emily, elles reçoivent des cours de langue notamment. 
Les trois soeurs grandissent, les deux aînées étant assez proches, ce qui est le moins cas entre Charlotte et Anne. Branwell quant à lui commence une vie de débauche, entre dettes, alcool et échecs, lui à qui sont père avait payé des cours d'art...
Ce sera finalement ses soeurs qui perceront, toutes dans l'écriture, consignant régulièrement leurs pensées et écrits dans des carnets. 
Un jour, elles sortent toutes ce qu'elles ont réalisé, et Charlotte décide de créer un recueil de poèmes d'elles trois. Elles l'envoient à plusieurs éditeurs, et elles finiront pas être publiées. Il y a très peu de ventes, mais il interpelle. L'ayant publié sous pseudonymes masculins afin de ne pas choquer, les soeurs vont bientôt se voir offrir la publication d’autres écrits. Elles décident donc d'envoyer chacune leur manuscrit, de ce qui sera leurs plus grands chefs d'oeuvre.
Emily et Anne meurent par la suite, Branwell les ayant précédées, ne restant plus que Charlotte et son père. Elle écrira d'autres romans comme "Shirley", avant de mourir à son tour. 

Avis: Une biographie très intéressante, ayant la particularité de conter la vie de trois personnes principales, leur famille étant bien sûr bien présente également. Des fratries d'écrivains sont rares, et ce livre est très intéressant déjà pour ce premier point, mais ensuite pour partager la vie de ces femmes, sortes de féministes de l'époque. Elles n'ont pas brillé de leur vivant, mais sont devenues des légendes après leur mort. Je me passionne de plus en plus pour la vie de femmes pionnières, notamment dans le domaine de l'écriture, ça me donne envie de savoir tout sur elle, et de lire tous leurs écrits.


"Les soeurs Bronte, la force d'exister" de Laura el Makki, 7,50€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E