Accéder au contenu principal

Maestra

Dans la lignée des "50 shades" que je n'ai jamais lus je précise, je vous présente "Maestra" (dont j'ignorais qu'il y aurait autant d'aspects sexuels...). L'auteur s'est d'ailleurs vue refuser son manuscrit à plusieurs reprises par des maisons d'éditions, mais elle n'a rien lâché et a bien fait puisqu'il est désormais un best-seller, traduit dans 40 pays et bientôt adapté au cinéma! 
Le pitch: Judith aka Jude est une jeune femme, assistante au sein d'un hôtel des ventes de Londres. Elle a suivi un cursus spécialisé dans l'histoire de l'art et connaît son domaine. Malheureusement, elle est reléguée à cette piètre place, et n'a pas l'occasion de s'exprimer tel qu'elle le souhaiterait. 
Elle a du mal à joindre les deux bouts, et va donc accepter de rejoindre un bar dans lequel elle va travailler deux soirs par semaine, embarquée par une ancienne amie, Leanne. Ainsi, Judith prend en confiance, s'offre des choses onéreuses et n'est plus à compter son argent. Un jour, alors qu'elle doit expertiser un tableau pour une vente importante, elle annonce clairement à sa hiérarchie, Rupert et Laura que le tableau est un faux. Elle va se faire virer, et Judith va décider de prendre sa revanche. Profitant de la générosité d'un client du bar, elle va partir en week-end, accompagnée de son amie Leanne, et du fameux homme, James à Cannes. Ce week-end va se prolonger, puisque Judith ne reviendra pas à Londres, et va complètement changer de vie. Je ne vous en dis pas tellement plus, mais entre argent, sexe, notre héroïne en est accro, pouvoir et magouilles, elle va bien prendre sa revanche. Sa vie ne va tout de même pas devenir si rose, puisqu'elle va en arriver à tuer... 

Un roman sous fond de thriller érotique, jouissif à certains moments, où le lecteur est bien content de voir notre Judith ne plus se faire marcher sur les pieds quitte à briser les codes. 

J'ai hâte de la retrouver dans la suite que j'achèterai lorsqu'il sortira en poche, nommé "Domina" actuellement en vente chez Robert Laffont!


"Maestra" de L.S Hilton, 7.80€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E