Ne le dis à personne

Grâce au club lecture MS et notamment à Victoria, j'ai vu que "Ne le dis à personne" était un de ses romans préférés. Le titre de Harlan Coben est en effet un best seller, a eu une adaptation cinématographique avec Guillaume Canet en réalisateur, film que je vais voir incessamment sous peu afin de comparer avec le livre. J'ai lu cet article juste après avoir fouillé dans les placards de ma mère et avoir pris quelques livres qui me semblaient intéressants. Et le résumé que Victoria faisait du livre me faisait fortement penser à un résumé que j'avais lu. Normal il s'agissait d'un des livres que j'avais piqués à ma mère. Juste après avoir fini on gros pavé "Je suis Pilgrim", je l'ai commencé. Je l'ai lu en trois, quatre jours, étant un roman assez court, écrit assez gros et se lisant vite. J'ai beaucoup aimé cette lecture dont je vais vous exposer un peu l'histoire. En gros: Beck et Elizabeth sont ensemble depuis treize ans, chiffre porte malheur semble t-il. Tout leur sourit, ils s'aiment depuis l'enfance, mais un jour Elizabeth va être kidnappée alors que le couple célèbre son treizième anniversaire ensemble près d'un lac où ils se rendent à chacun de leur anniversaire. Sauf que lors de ce treizième anniversaire, rien ne va se passer comme prévu. Après un plongeon dans les eaux du lac, Beck va se faire assommer, et Elizabeth kidnappée. Sauf que quelques jours plus tard, le corps d'Elizabeth va être retrouvé. Beck est désemparé après la mort de celle qu'il a toujours aimée. Sauf que... Le livre plonge ainsi huit ans plus tard. Beck est pédiatre, n'a pas refait sa vie, est plus ou moins heureux, bien que le souvenir d'Elizabeth soit encore très présent ( normal). Un jour, il va recevoir un drôle d'email d'une adresse inconnue qui va lui demander de cliquer sur un lien. Ce qu'il va faire et là le visage de sa défunte femme va apparaitre. Elle a les cheveux courts, a un peu changé mais c'est tout de même bien Elizabeth. Bien sûr il n'en revient pas et croit à une blague. L'email dit de ne le dire à personne, ce que Beck va faire jusqu'à informer sa belle-sœur, compagne de sa sœur, avec laquelle il entretient une relation de grande amitié. Il va tout faire pour la revoir, hanté par cette image, qu'il ne réalise toujours pas. A partir de là, Beck va tout faire pour avoir des informations sur sa femme, comment elle a été retrouvée morte, par qui, où... et va se rendre compte avec l'aide de sa belle-soeur Shauna que certaines choses ne coïncident pas. Au même moment, une enquête policière va être ouverte sur la mort d'Elizabeth, Beck étant devenu le principal suspect de la mort de sa femme, mais ne peut leur dire qu'il n'a rien fait et qu'elle est toujours vivante. Va s'ensuivre une véritable traque de la part de la police à l'encontre de Beck, ce dernier obtenant de plus en plus d'indices. Un jour, un email va encore lui être parvenu et Elizabeth ou la personne qui le contacte va lui fixer un rendez-vous afin qu'ils se voient. Beck prend toutes les précautions nécessaires pour ne pas se faire repérer de la police, ni de ceux qui le pourchassent pour savoir où est Elizabeth. Sauf qu'Elizabeth ne va pas venir, regardant Beck à travers les caméras et repérant ses pourchasseurs. Elle va donc partir seule pour Londres, ou du moins va tenter... Je ne vous en dis pas plus au risque de vous révéler pleins de choses, mais cette histoire est vraiment très belle, très romantique. La fin est étonnante.

Avis: Une lecture vraiment palpitante, ayant eu beaucoup de mal à lâcher mon livre, le destin de Beck et d'Elizabeth étant assez obscur et incertain.


"Ne le dis à personne" de Harlan Coben, 7,70€

Commentaires

Articles les plus consultés