Les visages

Généralement, les livres qui obtiennent des récompenses tels que le Goncourt, Fémina, Elle, VSD ou j'en passe, sont très réussis. J'ai lu quelques livres qui avaient reçu ce genre de prix comme 
"La vérité sur l'affaire Harry Quebert", et je n'ai jamais été déçue. Pour "Les visages" de Jesse Kellerman, il a obtenu le Prix des lectrices de Elle 2010. Je suis tombée dessus à la librairie du musée des Beaux-Arts de Lyon, et il me paraissait sympathique. Ce fût le cas. Dans ce roman, l'auteur nous présente Ethan Muller, galeriste new-yorkais, dont la mission est d'acheter des oeuvres de peintres, artistes et de les revendre. C'est son métier depuis 5 ans, il a sa routine, jusqu'à ce qu'il soit appelé par le meilleur ami de son père. Tony lui dit de venir tout de suite dans le Queens, qu'il vient de découvrir quelque chose de dingue. Ethan s'y rend à contrecoeur, et découvre un appartement littéralement rempli de dessins. Au total il y en a plus de dix mille. Il va donc les prendre avec lui, louer un local afin de tout pouvoir entreposer. Dans le même temps il interroge les voisins de l'homme qui vivait dans cet appartement afin de trouver son identité. Il va, plus tard, organiser une exposition, dédiée à ce génie qu'est Victor Cracke, le peintre disparu. Les oeuvres vont se vendre vite, à des tarifs à plus de cent mille dollars mais un jour, Ethan va recevoir un étrange coup de fil. McGrath, policier à la retraite va lui dire de venir chez lui, toujours dans le Queens. Ethan va finir par s'y rendre et ne va pas regretter d'être venu. L'homme va lui dire que dans les dessins de Victor, qui assemblés, forment une espèce de dessin géant, représentent le visage d'enfants décédés. Reconnus au premier coup d'oeil, l'ancien inspecteur s'est empressé de prévenir le galeriste. Tous les deux, aidés de Samantha, fille de McGrath, qui est procureur, vont tenter de découvrir la vérité sur ces meurtres. Certains chapitres sont des flash-back, et on va apprendre l'enfance difficile du père d'Ethan, qui a de très mauvaises relations actuellement avec son fils. On va aussi découvrir dans ces chapitres, l'histoire de Victor, le soi-disant psychopate tueur d'enfants, pour découvrir autre chose, auquel on ne s'attendait évidemment pas. A la toute fin du livre, Ethan va enfin découvrir Victor, après une réunion de famille. Dans cette quête de la vérité Ethan va passer par différentes épreuves. 

J'ai vraiment adoré ce livre à l'histoire on ne peut plus originale, où l'on découvre un Victor à l'opposé du tueur psychopate.


"Les visages"Jesse Kellerman
7.90€

Commentaires

Articles les plus consultés