Les délices de Tokyo

Je n'avais pas lu de livre japonais depuis très longtemps, et il faut dire que ça me manquait beaucoup. J'adore l'ambiance si particulière que je retrouve dans les livres nippons. De plus, celui-ci a été le livre sélectionné pour l'édition de novembre du #clublectureMS, je m'y suis donc intéressée d'autant plus. Le thème de ce mois-ci était la nourriture, et ce roman m'a totalement plongée dans une ambiance délicate de pâtisseries. Un plaisir gourmand. Mais parlons plutôt de l'histoire!! 
Sentarô est un jeune homme passant sa vie derrière les fourneaux à confectionner des petits pancakes. Il travaille dans cette petite échoppe depuis des années, sans y prendre vraiment de plaisir. Simplement, il a des dettes envers son ancien patron maintenant décédé, et doit toujours une somme à la femme de celui-ci. Il n'a donc pas vraiment d'autre choix. Il vend jour après jour sans repos des "dorayaki", constitués de deux petits pancakes et d'une pâte de haricots confits en son coeur. 
Sentarô prépare les petits pancakes lui-même mais achète la pâte "an" ( de haricots) toute faite. Les clients ne sont donc pas vraiment nombreux. Un jour, une vieille dame propose au jeune homme de travailler avec lui. Sentarô refuse, mais à force de persuasion, Tokue se fait embaucher. Son rôle sera de préparer uniquement la pate "an" qu'elle confectionne depuis 50 ans. Sentarô est bluffé devant le savoir-faire et la passion de cette vieille femme envers la confection de cette pâte. Il va se lier avec elle. Mais un jour, sa patronne arrive et veut que Tokue parte. En effet, des clients ont vu la vieille dame qui a une malformation aux doigts et ont été dégoûtés. Sentarô est désemparé.
Je ne vais pas vous en dire plus mais il s'agit d'une très belle histoire de vie, d'amitié et de passion de la cuisine.


"Les délices de Tokyo" de Durian Sukegawa, 6.90€

Commentaires

Articles les plus consultés