13 à table

Je vous avais montré ce livre dans mes Nouveaux achats, et je l'ai lu rapidement. 
Il s'agit donc d'un petit recueil de treize nouvelles, écrites par treize auteurs contemporains français, dont vous avez les noms sur la couverture comme Franck Thilliez, Maxime Chattam ou Marc Lévy, qui ont chacun écrit une nouvelle pour les restaurants du coeur.
 En achetant ce livre, tous les bénéfices, ( 5€ prix du livre), sont reversés à l'association. 
J'ai trouvé l'idée absolument géniale, de réunir des auteurs qu'on n'aurait pas forcément l'habitude de lire indépendamment les uns des autres, réunis pour une bonne cause. Et en plus de cela, ils ont écrit autour d'un thème en commun, l'anniversaire. Le bon, le mauvais, le mortel, chaque auteur, par sa plume qui lui est propre, nous transmet sa version de l'anniversaire. Connaissant certains des auteurs, j'ai vraiment retrouvé leur style, et j'ai vraiment beaucoup apprécié. 
J'ai été même surprise par certains, comme Marc Lévy, qui était pour moi un auteur "facile" et "grand public", péjoratif pour moi, et j'ai beaucoup aimé pourtant sa nouvelle l'histoire d'un homme et d'une femme ayant une drôle de relation. Certaines nouvelles m'ont déçue, voire un peu ennuyée comme celle de Bernard Minier, " l'échange ou les horreurs de la guerre", qui se passe comme son titre l'indique pendant la guerre, et je n'ai pas été très emballée au début, l'histoire étant longue et historique. "Lasthénie" de Thilliez est sûrement la plus folle, là-dessus je ne suis pas surprise, où une femme est capable de devenir l'homme avec lequel elle est afin d'échanger leurs corps... 
Certaines étaient émouvantes comme "le soleil devrait être au rendez-vous dimanche" de Agnès Martin-Lugand, l'histoire d'un père qui décide d'amener son petit garçon en montagne pour son anniversaire, ou bien celle de Agnès Ledig, une de mes préférées, une mère de famille se levant chaque matin en retard pour amener son fils à l'école. Elle va devoir organiser l'anniversaire de l'amoureuse de son fils avant qu'elle déménage. Pour cela, elle va devoir travailler main dans la main avec le père de la petite. Une était particulièrement diabolique et drôle, "tu mens, ma fille" de Alexandra Lapierre, l'histoire d'une vieille femme mentant depuis toujours sur son âge, qui quelques jours avant de fêter son centenaire, avoue la vérité à sa petite fille, mais personne ne va la croire. 
"Le chemin du diable" de Chattam était effrayante tout comme celle de Giebel, fidèles à leurs styles habituels. 

Avis: Un très bon petit livre très bien organisé, qui grâce à sa diversité stylistique, nous amène dans chaque style de l'auteur pour nous en mettre plein la vue. Malgré un thème commun, chaque histoire est unique et ne ressemble en rien à celle de sa voisine.


"13 à table" par 13 auteurs contemporains pour le bénéfice des Restaurants du coeur, 5€

Commentaires

Articles les plus consultés