#Enjoy Marie

Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler du livre de Marie Lopez alias Enjoy Phoenix. 
Pour ceux/celles qui ne le savent pas, Marie est une youtubeuse depuis maintenant quatre ans, et désormais elle vit de Youtube. Pour certaines personnes, elles considèrent que ce n'est pas vraiment un métier. Pourtant, étant donné tout ce qu'elle fait, je vous garantis que c'en est un, certes différent d'un salarié qui ferait tant d'heures au bureau. Là, il n'y a pas vraiment de fin de journée et de distinction entre moments pour soi et moments pour le travail, cela empiète énormément sur la vie ( j'ai vu ses vlogs je sais ce que je dis). 
Etant amatrice personnellement, plusieurs fois il m'est arrivé de passer quatre, cinq heures par jour à m'occuper de ce blog, de mon blog de mode et de ma chaîne Youtube. C'est réellement par passion que je le fais, et je n'ai aucune obligation à le faire, mais j'y tiens et j'adore ça. Donc Marie étant une professionnelle, le temps que j'y passe moi n'est rien comparé à ce qu'elle fait. 
Bref revenons au sujet principal qu'est le livre. Lorsqu'elle a annoncé en Mars, qu'elle sortirait un livre le 15 Mai, j'ai été surprise mais très contente pour elle et fière d'elle. Pourquoi fière? Parce qu'elle est passée par des épreuves pas faciles, comme beaucoup de gens, et qu'elle a décidé de nous livrer un peu de son expérience. De plus, elle a le même âge que moi, donc forcément la distance est moins éloignée. Je m'étais donc dit que je l'achèterai sûrement. Et vendredi, le jour de la sortie donc, je suis allée à Lyon et en attendant une amie, je suis allée chez Relay H qu'on trouve dans les gares et j'ai trouvé son livre. Il y en avait encore beaucoup, je ne pensais pas, du coup je l'ai pris, mais avant cela, j'ai regardé les premières pages de tous les livres pour vérifier s'il n'y avait pas une dédicace ;) Elle a en effet signé 10 livres à l'imprimerie, et c'aurait été drôle de tomber dessus. 
Je l'ai commencé l'après-midi même. Puis je l'ai fini il y a trois jours. Il se dit donc rapidement, puisqu'il fait 216 pages. A la fin qu'elle a été mon ressenti? Beaucoup de choses en réalité, la petite déception étant que j'ai trouvé qu'elle parlait de certaines choses sans vraiment en parler. Je m'explique. 
Le livre est composé de 20 chapitres, plus un épilogue. Chaque chapitre porte un titre, par exemple 
"Le harcèlement", chose qu'elle a vécue étant adolescente. Le bémol étant qu'elle parle du harcèlement, de ce qu'est le harcèlement, elle nous donne même une définition, parle un peu de son expérience personnelle sans vraiment donner d'exemples. Peut être par pudeur, peut être parce qu'elle n'a pas envie de ressasser tout ça, mais du coup je trouve qu'on arrive moins à se sentir proche d'elle et de l'enfer qu'elle a vécu si elle ne donne pas d'exemples concret. Pour certains chapitres j'ai eu l'impression que le titre n'était qu'un prétexte. Elle ne parlait pas assez du sujet nommé, à mon goût. Les chapitres sont en plus assez courts ce qui ne lui donne pas l'occasion d'en dire beaucoup. 
Les premiers chapitres sont, je trouve moins intéressants que les suivants. Dans les quelques derniers, elle se livre plus, nous parle de sa famille, de certains souvenirs avec des amies, moments qui m'ont plu, mais dans les premiers  selon moi, elle généralise trop en ne parlant pas assez d'elle. C'est une façon de s'exprimer certes, pas forcément déplaisante, mais j'aurais aimé que tout le livre soit un peu plus personnel. Elle commence toujours les chapitres en racontant comment elle est installée, combien de temps elle écrit, nous décrit ses conditions d'écriture en gros, ce que je trouve original, mais un peu pénible à la longue. Elle donne souvent une définition du terme dont elle va parler. J'ai quand même beaucoup aimé le moment où elle invente une pseudo rencontre entre son père et un vieil homme où ce dernier dit à son père que Marie est sous le joug de "Harcelle", littéralement qu'elle est harcelée. J'ai trouvé ce passage métaphoriquement joli et relativement doux pour l'épreuve difficile qu'est le harcèlement ( pages 92 à 94). Dans l'ensemble j'ai quand même passé un bon moment, et je ne voulais pas qu'il soit si vite terminé. J'ai beaucoup aimé la deuxième partie du livre qui commence par "L'argent de poche". 

Petit plus: Elle parle de pleins de sujets que vivent les adolescents: la popularité au collège/lycée, l'argent de poche, les premières soirées, l'addiction au shopping dans lequel je me suis reconnue. 
C'est donc un livre qui selon moi s'adresse à un maximum d'adolescents, sans jamais tomber dans le cliché, dans la redite ou dans le niais, je la félicite donc pour ça. Il est important pour tout types d'adolescents de lire son livre, autant pour ceux qui comme elle ont été harcelés, ou ont connus des problèmes de rumeurs ou de choses pas très sympas qui se passent souvent à cette période, comme pour ceux qui font du mal à leurs camarades, sans se rendre compte de la gravité de leurs actes.

Un article de Glamour parle du livre de Marie ici



#Enjoy Marie de Marie Lopez, 15€ aux éditions Anne Carrière, actuellement en rupture de stock dans certaines librairies ( il y aura du réassort bientôt ne vous inquiétez pas). 

Commentaires

  1. Merci pour ton commentaire sous ma vidéo, je suis donc venue lire ton article. Je vois que nous sommes d'accord sur plus d'un point au sujet du livre de Marie ;)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'était un plaisir! Heureuse que tu sois passée par ici ;) Oui effectivement ;) A très bientôt!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés