Accéder au contenu principal

Vers la beauté

C'est le troisième livre de David Foenkinos que je lis cette année, et j'en suis ravie. J'aime tellement le style de l'auteur, qui parle toujours de personnages en France, français avec des métiers souvent en rapport avec la littérature et l'art. J'avais très envie de lire le dernier que j'ai acheté en occasion chez Gibert Joseph, "Vers la beauté". Après avoir suivi un salarié de Larousse dans "Nos séparations" et une prof de littérature dans "Deux soeurs", j'avais très envie de lire celui-ci. 
On suit Antoine Duris, à qui l'on demande souvent s'il est de la même famille que Romain Duris, professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Il est également maître de conférence, c'est un homme qui a de la prestance pendant ses cours. Passionné d'art, ayant réalisé sa thèse sur Modigliani, il s'épanouit dans son travail. En revanche niveau personnel, sa compagne depuis sept ans, Louise le quitte ne se voyant pas avoir ses enfants avec lui. Il continue tout de même tant bien que mal malgré ce coup dur. Il va notamment remarquer l'une de ses élèves, Camille très douée, avec laquelle il va aller boire un café chose qu'il n'a jamais faite. 

Cependant quelques semaines plus tard, il quitte subitement son travail qu'il adorait pour postuler en tant que gardien de salle au musée d'Orsay. Il coupe les ponts avec tout son entourage, sans leur dire où il va et tombe sur Mathilde Mattel, RH au musée. Elle ne comprend pas comment un spécialiste de Modigliani, et orateur de son envergure souhaite à ce point un travail aussi tranquille. Il souhaite simplement rester assis entouré d'art, et notamment à observer Jeanne Hébuterne, la muse de Modigliani. Cela lui suffit. On ne connaît au début pas la raison, mais on assiste à cette drôle de prise de décision, d'autant qu'il intervient à plusieurs reprises auprès d'un guide du musée pour ajouter quelques informations à la vie de Modigliani. Le guide en question n'est pas content du tout, sa fierté en ayant pris un coup. Mathilde le convoque bien embêté, et peu à peu Antoine va se livrer et expliquer pourquoi il est arrivé jusqu'à Paris. 

Parallèlement, on suit une partie de la vie de Camille, l'étudiante remarquée plusieurs semaines auparavant par Antoine. On va comprendre son histoire pour le moins tragique...

Avis: Une très belle histoire triste, sur la passion, l'art, les relations sociales, la perception de soi, les blessures de la vie, qui donne un très beau roman que j'ai dévoré.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E