Accéder au contenu principal

Le Noel d'Hercule Poirot

Pendant la période Noel, j'avais très envie de marquer le coup avec une lecture pour l'occasion. J'avais dans ma bibliothèque ce livre de deux romans de Agatha Christie se passant tous deux pendant la période de Noel. C'était l'occasion parfaite de me plonger dans cette ambiance alors que nous étions nous même à cette époque. Et de relire du Agatha Christie par la même occasion. Du coup! 
Ce beau livre contient deux histoires se déroulant pendant la période des fêtes comme je vous le disais, et j'ai lu l'une d'entre elles, "Le Noel d'Hercule Poirot", en un peu plus de 24h. Commencé le 24 à 15h, je l'ai terminé le soir de Noel. On peut dire qu'il m'a vraiment plu. 

Datant de 1938, cette histoire pourtant très contemporaine j'ai trouvé, nous plonge entre le 22 et le 28 décembre en Angleterre, chez les Lee, grande famille aisée. Le père Simeon regroupe ses fils pour fêter Noel, ses quatre fils avec lesquels il n'a plus beaucoup de liens pour trois d'entre eux. 
Seul Alfred et sa femme Lydia habitent avec le vieil homme, cette dernière ayant du mal avec son beau-père. Son mari souhaite absolument entrer dans les bonnes grâces de son père, c'est pour cela qu'il fait tout pour le satisfaire. Malgré tous ses efforts, cela ne semble pas vraiment fonctionner. 
Il n'a pas revu ses frères depuis longtemps, David, ayant pris la poudre d'escampette afin de vivre une vie d'artiste et sa femme Hilda, George travaillant pour le gouvernement, homme pingre, bénéficiant toujours d'une rente de son paternel, marié à une jeune femme superficielle Magdalene, et l'outsider de la famille pas revenu dans la maison familiale depuis 20 ans, Harry. 
En plus d'eux, Pilar, la fille de Jennifer, feu la fille de Simeon se rend au manoir, et est invitée à rester. Tous sont invités par Simeon, se retrouvant dans une ambiance des plus singulières. 
Les choses commencent à se gâter lorsque le patriarche réunit toute sa famille afin de les prévenir d'un changement dans son testament. Quelques heures plus tard, le vieil homme est tué. S'ensuit une enquête comme il est coutume dans les romans de Agatha Christie avec Hercule Poirot homme de la situation aidé de deux autres personnes dont le superintendant Sugden. Qui aurait bien pu vouloir éliminer le vieil homme, et ayant tout intérêt à ce que rien dans son testament ne change?
Ils vont interroger toutes les personnes présentes et établir le déroulé de l'après-midi et de la soirée avant les faits, essayant de recouper les versions et de discréditer celles qui ne corroborent pas. 
Tout au long du récit, le lecteur est manipulé, à avoir une opinion, à en changer, à ne plus savoir, à tenter de trouver les petits détails qui ne collent pas...

Avis: Une enquête des plus intéressantes, au sein d'une famille bourgeoise pendant la période censée être magique, des fêtes. Le roman est selon moi très moderne, et nous prend en haleine tout du long. On ne sait plus que penser, est-ce un homme, une femme? Pour ensuite arriver à une conclusion des plus inattendues. Un roman de la reine du polar anglais dont je n'avais jamais entendu parler, à mon plus grand regret. Je vous le conseille vivement!!



"Le Noel d'Hercule Poirot" au sein du livre, "Merry Christmas", de Agatha Christie, 8.90€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E