Accéder au contenu principal

A Suspicious river

Un livre assez étrange que je vous présente aujourd'hui. Il s'agit du troisième livre de Laura Kasischke que je lis, d'ailleurs le premier dont je vous parle. L'auteur est réputée pour parler des Etats-Unis assez crûment, montrer la vraie réalité du pays. Certains auteurs américains, présentent plutôt bien leur pays dans leurs histoires, mais Laura n'est pas de ce genre là. Dans ce roman c'est assez flagrant, la façon dont elle considère les américains. Je m'explique:
Leila est une jeune femme, travaillant en tant que réceptionniste au Swan Motel où elle fait des à côtés plutôt particuliers puisqu'elle n'hésite pas à se prostituer, 60$, le prix de la chambre. Ainsi elle se constitue un petit pactole, pour lequel elle n'a aucun but précis. Elle ne fait cela ni pour le plaisir, ni pour l'argent. Elle est mariée depuis des années à Rick, homme qu'elle n'aime même pas. Plus jeune, sa mère couchait avec son oncle ( le frère de son père) et son oncle a tué sa mère. Leila petite a vu la scène et depuis elle se considère elle aussi inconsciemment comme une moins que rien, puisque la prostitution et l'humiliation ne la dérangent pas. Un jour, elle va coucher avec un certain Gary qui va la frapper, mais va s'excuser juste après en lui disant qu'il ne la mérite pas. Elle va lui pardonner, elle passe son temps à ça en fait, et va apprécier de plus en plus cet homme, qu'elle va finir par ne plus faire payer puisqu'elle est désormais consentante et qu'ils sont plus ou moins ensemble. Sauf que Gary ne va pas hésiter à la faire rencontrer d'autres hommes afin qu'elle puisse coucher avec eux et lui, récupérer l'argent. Il devient son mac clairement. Leila ne se formalise pas, et pense qu'il fait ça par amour. Ce personnage est complètement aveugle et stupide je le dis clairement, très sûrement influencée par sa propre mère qui trompait son mari ouvertement devant sa propre fille ( Leila), et qui était une prostituée. Leila va devenir comme elle, n'ayant aucun amour propre et se leurrant complètement sur les intentions des gens. Elle va voir Gary comme son sauveur, alors qu'il est violent, beau parleur et escroc. Je n'ai jamais vu un personnage aussi peu éclairé, ce qui fait sûrement la renommée de Laura Kasischke. C'est très difficile d'avoir de l'empathie pour Leila, elle-même ne se plaignant jamais et trouvant normal ce qui lui arrive. Ca me dépasse complètement.

En clair ai-je aimé ce livre? Assez puisqu'on a à faire à un drôle de numéro, j'ai rarement eu l'occasion de voir un personnage avec aucun moment de lucidité au cours de tout le livre, c'est assez impressionnant. Je pense qu'il est tout de même intéressant de se pencher sur son cas pour comprendre les séquelles que peuvent laisser des images du passé sur le présent. 
Ce n'est tout de même pas mon roman préféré de l'auteur, mon préféré étant largement "Les revenants", là aussi, critiquant ouvertement la société américaine. 



"A Suspicious river" de Laura Kasischke 7.10€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La soeur disparue

 Quel plaisir de partager avec vous l'avant dernier tome de la saga des "Sept soeurs" de Lucinda Riley! Je dis l'avant dernier car normalement un huitième est prévu concernant l'histoire de Pa Salt, aka Atlas, le père des sœurs. J'espère juste que l'auteur a eu le temps de l'écrire avant de s'éteindre l'année dernière... Chose que j'ai d'ailleurs apprise en commençant le roman, ça m'a vraiment rendue triste.  Si vous n'avez jamais entendu parler de la saga des Sept soeurs de l'auteur irlandaise Lucinda Riley, je vous invite à lire mes articles précédents sur les six précédents romans, car il s'agit d'une saga, ils se suivent donc. Le pitch rapidement, un vieil homme de plus de quatre-vingts-ans a adopté six filles, issues de ses voyages qu'il élève à Genève en Suisse dans une magnifique maison. Les six sœurs sont élevées également par Marina, appelée Ma, leur gouvernante/nounou française qui les considère comme

10 romans qui se déroulent à New-York

J'ai eu l'idée de vous parler de romans que j'ai beaucoup aimés, se déroulant dans ma ville de coeur. J'ai réfléchi, certains titres me sont venus rapidement, j'ai dû fouiller dans ma bibliothèque pour en dénicher d'autres, et taper le mot-clé "New-York" sur mon blog afin de trouver les autres. Elle sert bien cette barre de recherche en haut à droite du blog. N'hésitez pas à vous en servir. Chaque article est libellé et vous pouvez tout retrouver facilement. Du coup, j'en ai fait une vidéo , puis je me suis dit que je pouvais en faire une sorte d'article. Je ne vais pas écrire des tartines, mais j'avais envie de vous présenter un peu à l'écrit ces 10 romans que j'ai beaucoup aimés dont l'histoire se passe dans la Grosse Pomme.  Je les ai réunis par thèmes principaux, en ayant trouvés quatre. J'ai fait quasiment un article pour chaque livre dont je vous parle. A chaque fois je mettrai un lien vers l'article en

L'institut

 Longtemps que je n'avais pas lu de Stephen King, et je suis ravie de pouvoir vous parler dans cet article de "L'institut". J'avais ce livre avec moi depuis avant l'été, et j'avais hâte de le lire. Je l'ai amené avec moi pour la Corée, sachant qu'il me serait bien utile ici durant cette année. Je l'ai lu en un peu plus de trois semaines je dirai, ce qui est relativement honorable, sachant que pour les autres livres lus durant mon séjour ici, j'ai été bien plus lente. Il faut dire que ce roman m'a tout de suite entraînée dedans, j'avais donc très envie à chaque fois d'en savoir plus. Je le lisais principalement chez moi, ayant un autre roman que j'amenais avec moi dans les transports, dont je vous parlerai très bientôt, car au moment où je rédige cet article, je l'ai quasiment terminé. Hourra! Du contenu pour le blog ici, et pour ma chaîne Youtube bientôt.  Dans ce roman au titre plutôt évocateur et direct, on suit Luke E